Rouges, Blancs, Rosés, Champagnes, Magnums, BiBs. 200 références de vins Bio, Naturels, Vegan et Biodynamiques de Vignerons authentiques



L'homme qui murmurait aux pieds des vignes

Publié par Bruno L. le

Jérôme Busato, vigneron du château COHOLA.

Nous ne nous lassons pas d'écouter Jérôme Busato dans ses vignes qu'il cultive avec son épouse Cheli, en leur domaine situé dans la Vallée du Rhône à Sablet.

C'était en juin 2020. Alain Bardet, baroudeur dans l'âme et accessoirement fondateur de MON CAVISTE, avait revêtu pour l'occasion les habits de grand reporter pour nous ramener cet échange digne de l'émission C Jamy.

C'est en ces termes que nous avions publié il y a un an cette pastille audiovisuelle:

"Le Domaine de Cheli Alberca et Jérôme Busato est situé dans la Vallée du Rhône à Sablet. Il se dit que Château COHOLA réunit le meilleur du goût de la Provence : des vignes bien sûr mais aussi, des oliviers, des cerisiers, des ruches, des truffiers.

Jérôme nous chante - plus qu'il ne parle - de son bel accent, d'anastomose, de rugby et de musique dans les vignes.

Nous remercions chaleureusement Cheli et Jérôme de leur accueil. Ils nous ont confié de leur temps et de leur passion que nous souhaitons partager avec vous."

Gel de Printemps

Le gel s'est abattu les semaines passées en France sur les terres agricoles et a ravagé bon nombre de cultures arboricoles et de vignobles. Le gel n'est pas rare en avril. C'est la différence brutale de température quasi estivale suivie de gel qui est anormale, détruisant sans coup férir les bourgeons qui avaient éclos.

Comme le rappelait avec dignité une vigneronne touchée par cette calamité subie pour la première fois en trente ans, les producteurs de fruits ne constituent pas de stock à l'inverse des viticulteurs, ce qui faisait de ces derniers des "chanceux". Faut-il nuancer ces propos en réelle empathie car les vignerons qui travaillent en coopérative ne produisent pas de stock non plus ; ils sont payés pour ce qu'ils reversent à la coopérative. De plus, et cela touche tous les agriculteurs, voir le travail d'une année disparaitre en une nuit est quelque chose que personne ne souhaite à quiconque.

Les vignes du Château COHOLA

Jérome Busato nous a appris avec bonheur que ses vignes ont été en partie épargnées du fait de la configuration particulière de ses terres et du souffle du Mistral. Voici son témoignage vidéo sur Facebook les 6 et 9 avril.

N'hésitez pas à suivre Jérôme sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/Cohola car non content d'être un vigneron produisant des crus de grande qualité (comme les 35 autres vignerons présents sur MON CAVISTE... On dit ça on dit rien...), Jérôme est un excellent communicant et pédagogue. On y apprend beaucoup de choses sur l'univers de la viticulture.

-

The man who murmured at the foot of the vines

We never tire of listening to Jérôme Busato in his vineyards that he cultivates with his wife Cheli, on their estate located in the Rhone Valley in Sablet.


It was in June 2020. Alain Bardet, a wine enthusiast at heart and incidentally the founder of MON CAVISTE, had donned the clothes of a great reporter for the occasion to bring us back this exchange worthy of the C Jamy show.

It is in these terms that we published this audiovisual pastille a year ago:

"The Domaine de Cheli Alberca et Jérôme Busato is located in the Rhône Valley in Sablet. It is said that Château COHOLA brings together the best of the taste of Provence: vines of course, but also olive trees, cherry trees, beehives and truffle trees.

Jérôme sings to us - more than he speaks - about his beautiful accent, anastomosis, rugby and music in the vineyards.

We warmly thank Cheli and Jérôme for their welcome. They have entrusted us with their time and their passion which we wish to share with you."

Spring frost

Last weeks in France, frost hit the farmlands and devastated many tree crops and vineyards. Frost is not uncommon in April. It is the sudden difference in temperature, almost like summer, followed by frost that is abnormal, destroying without fail the buds that had opened.

As a winegrower affected by this calamity for the first time in thirty years recalled with dignity, fruit producers do not build up stocks unlike winegrowers, which makes the latter "lucky". These empathetic remarks should be qualified because winegrowers who work in cooperatives do not produce stocks either; they are paid for what they pay to the cooperative. Moreover, and this affects all farmers, seeing the labour of a year's work disappear overnight is something that no one wants to see.

The vines of Château COHOLA

Jérome Busato happily told us that his vines were partly spared due to the particular configuration of his land and the Mistral wind. Here is his video testimony on Facebook on April 6th and 9th.

Don't hesitate to follow Jérôme on his Facebook page: https://www.facebook.com/Cohola because not only is he an authentic winegrower producing quality wines (like the 35 other winegrowers present on MON CAVISTE; we're just saying that...) Jérôme is an excellent communicator and teacher. We learn a lot about the world of winegrowing.